Présentation générale de la SCMCC

Le camp militaire de Caylus, à cheval sur les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne, s’étend sur les communes de Caylus, Mouillac, Lacapelle, Loze, Saint-Projet, Saillac, Bach et Vaylats (ces trois dernières dans le Lot). D’une superficie de 6 500 hectares, il est situé sur la partie sud du Causse de Limogne. Champ de tir dès 1886, le camp s’est développé progressivement par des achats de terrains à partir de 1917 puis des installations en « dur ».

 

PARAGRAPHE SUR LES ACTIVITES MILITAIRES ACTUELLE ET SA SITUATION DANS L’ORGANISATION MILITAIRE (RATTACHEMENT AU 17è RGP) EN CONSTRUCTION.

Le Société de Chasse Militaire du Camp de Caylus a été créée en 1966. Fonctionnant sous le statut « d’association loi de 1901″ depuis 1982, elle est composée d’environ 180 sociétaires réparties en trois catégories : militaires et civils de la défense en activité, militaires et civils de la défense en retraite, civils riverains. De début septembre à fin février, elle organise la chasse sur le camp exclusivement le samedi (parfois) ou le dimanche – priorité aux activités militaires oblige ! – alternativement chasse au gros gibier et au petit gibier (environ 50 chasseurs pour le petit gibier, environ 200 pour le gros gibier). Ces dernières années le nombre d’animaux abattus lors des chasses au gros gibier est de plus 300. Au titre du plan de chasse, elle disposera cette année de 220 bracelets de chevreuil et de 6 pour le cerf. Pour le petit gibier, elle procède régulièrement à des lâchers de faisans et de perdreaux de tir (1600 en 2013/14).

 

La SCMCC est considérée par les Fédérations des chasseurs du Lot et du Tarn-et-Garonne comme une référence en matière d’organisation de la chasse, particulièrement en matière de sécurité. Elle poursuit son développement en entretenant un partenariat très large avec les autorités militaires, les communes riveraines et les différents acteurs du milieu cynégétique. Elle est dirigée par un conseil d’administration composé de 15 sociétaires. Pour améliorer la communication et l’échange d’information tant vers le grand public que vers les sociétaires, elle a pris l’initiative de créer un site internet qui est entré en service en septembre 2012.

Comments are closed.