La vie de la société – « Les échos du Cap Del Bosc »

ANNEE 2017 

 

L’Assemblée Générale du 10 juin 2017

L’assemblée générale ordinaire de la SCMCC s’est tenue le 10 juin 2017, de 9h00 à 12h30, dans la salle des fêtes de Lacapelle-Livron, gracieusement mise à notre disposition par la municipalité pour cette occasion. Cette année étant « élective » elle a donné lieu, en sus des chapitres habituellement traités (rapport moral, financier, ….) à l’élection d’un nouveau conseil d’administration.

Après une minute de silence en hommage aux sociétaires décédés en 2016, le président a ouvert la séance en présentant plusieurs propositions de modification de nos statuts à soumettre à l’approbation de l’assemblée. Celles-ci portaient sur l’article 9 et visaient à donner un caractère annuel à l’agrément des sociétaires appartenant au groupe dit des « hors-catégorie non-prioritaires » et à subordonner l’admission de tout nouveau sociétaire à la validation préalable de l’autorité militaire. Ces propositions ont été approuvées à l’unanimité.

Le directeur des chasses, Thierry Saint-Martin a ensuite présenté plusieurs modifications du règlement des chasse adoptées par le conseil d’administration qui entreront en vigueur à la saison prochaine. Certaines constituent des rappels de dispositions déjà appliquées dans les faits mais qui ne figureraient dans le règlement. La plus importante concerne la modification du régime des invitations. L’âge minimum des accompagnateurs est abaissé de 15 à 12 ans. Le régime des invitations gratuites (article 5) permet désormais à chaque sociétaire  de disposer d’une invitation gratuite pour une journée de chasse banale hors des jours de lâcher ou  à une chasse collective au grand gibier pour 10 invitations payées. Le régime des sanctions disciplinaire est par ailleurs renforcé : tout avertissement en conseil de discipline sera assorti d’une amende de 30 à 100 €. D’autres modifications concernent les règles de composition des meutes et de répartition de la venaison.

 Le rapport moral présenté par le président Jacques Carral  et le rapport financier présenté par le trésorier, Jean-Jacques Magnin ont été approuvés à l’unanimité. Puis Thierry Saint-Martin a présenté le rapport cynégétique pour la saison de chasse 2016-17. Pour la présentation de bilan de l’activité des recherches des chiens de sang, il a donné la parole a Jean-Guy Gendras, en sa qualité de représentant de l’UNUCR 82. Après avoir à nouveau souligné l’excellent travail des équipes des conducteurs de chiens de sang, le président  de la SCMCC a  lui a remis un chèque pour aider l’UNUCR à renouveler son matériel de suivi GPS des chiens.

Pour conclure les travaux de cette matinée, après un échange riche et fructueux de questions/réponses entre les membres du conseil d’administration et les sociétaires, ceux-ci ont écouté avec beaucoup d’attention l’intervention du Lieutenant-colonel René Mercury, en tant que commandant du camp, qui a rappelé que le statut militaire de l’emprise lui conférait, outre un intérêt cynégétique certain, quelques contraintes liées à l’utilisation des espaces par la troupe, sans occulter un contrôle un peu plus appuyé qu’avant sur les sociétaires du fait des événements récents qui ont endeuillé le Pays. Il a confirmé son intérêt pour la communauté des chasseurs dont il fait désormais partie et pour la grande richesse de ce camp tant pour sa diversité biologique que pour son passé remarquable. Enfin, il a pu s’exprimer sur la richesse des rapports humains que les « locaux » savaient entretenir avec l’autorité militaire.

Les diverses prises de parole de sociétaires dont l’engagement au profit de la SCMCC sous diverses formes a pu se révéler, parfois avec la fougue et la verve représentatives de la passion qui anime notre communauté. Notons cependant que ces échanges, souvent riches en enseignements sur l’histoire de la société de chasse et la particularité du biotope du camp, sont toujours restés courtois.

Les résultats de l’élection des administrateurs sont donnés par Stéphane Chenel. L’élection des membres du conseil d’administration s’est déroulée sous sa présidence, assisté par des sociétaires « scrutateurs », assurant ainsi une parfaite transparence des opérations.Les résultats détaillés figurent sur le site de la SCMCC, où le procès-verbal de l’élection peut être consulté. Les membres élus sont les suivants :

Elus catégorie 1 : BERAUD Jacques-Olivier (sortant), de RIOLS de FONCLARE Thomas, MERCURY René

Elus catégorie 2 : CHENEL Stéphane (sortant cat I), LAFON Francis, MAGNIN Jean-Jacques (sortant), MILAGRE Robert (sortant), PODIO Philippe

Elus catégorie 3 : BORIES Bernard, CARRAL Jacques (sortant), SAINT MARTIN Thierry (sortant), VALES Aimé (sortant), VANDAMME Sébastien (sortant)

Après un vin d’honneur rassemblant tous les participants, ceux-ci ont mis en place les tables pour un buffet campagnard partagé dans la plus grande convivialité.

Un compte-rendu détaillé de cette assemblée générale figure dans la rubrique  » Les comptes-rendus des réunions du CA et de l’AG »

 

LES ECHOS DU CAP DEL BOSC N° 5 – JANVIER 2017

ANNEE 2016

Un second garde-chasse particulier pour notre société

 Bernard Cabrol vient seconder notre garde-chasse actuel Raymond Pech. Merci par avance à tous les deux pour leur action en faveur de la SCMCC.

Bernard Cabrol et Raymond Pech en grande tenue de garde-chasse particulier.

Le 1er août 2016

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Pierre (Pierrot pour les amis) FRAUCIEL,  né  le 8 Août 1932 alors qu’il était dans sa quatre-vingt quatrième année. Il était  devenu sociétaire de la SCMCC en 1981 et a été chef de meute  pendant près de 20 ans. Nos plus sincères condoléances à sa famille.

Les activités de l’été pour préparer la prochaine saison

L’été est une période d’intense activité pour le conseil d’administration qui s’est réuni le 9 juin et le 26 août pour préparer la prochaine saison (voir les CR). Après cette réunion, en fin d’après-midi, les membres du conseil et les responsables des meutes se sont retrouvés au Cap del Bosc pour échanger sur les dernières innovations dans l’organisation des battues et prendre les ultimes décisions.

L’opération Mirador a mobilisé les membres du conseil et une cinquantaine de sociétaires volontaires (pas assez nombreux cette année). Elle s’est déroulée dans la bonne humeur et à chaque fois par un grand beau temps. La première phase a été le montage d’une douzaine de nouveaux miradors achetés en kit, par l’intermédiaire et avec l’aide financière de la Fédération, le dimanche 26 juin. Pendant ce temps, les piqueurs ont réalisé leur grande opération annuelle de remise en état des cabanes des meutes Cette phase initiale de montage de nouveaux miradors (une vingtaine en tout, et d’entretien des anciens) a été achevée le 24 juillet, le jour de la séance de réglage des armes (qui, il faut bien le reconnaître, n’a pas connu une grande affluence).

La mise en place de ces miradors sur le terrain a été réalisée le vendredi 19 août sur la ligne de tir des Aubrelongs et le vendredi 9 septembre le long de l’ancienne départementale. Il faut remercier tous ceux qui ont participé à cette lourde opération logistique, les membres du CA, les sociétaires, nos deux Raymond et aussi le camp de Caylus qui nous a permis de la réaliser en toute sécurité et a mis des moyens de transport à notre disposition. Après chacune des matinées de travail, un déjeuner amical a réuni les participants.

Le président et plusieurs membres du conseil ont représenté la SCMCC à la cérémonie d’Adieux aux armes de votre vice-président, Stéphane Chenel, au Palais Niel de Toulouse, le 2 septembre (mais le nouveau retraité sera toujours parmi nous pour la prochaine saison de chasse) et à la cérémonie de départ à la retraite du Lieutenant-colonel Chillou, à l’ancien mess du Camp de Caylus, le 8 septembre. Nous rencontrerons prochainement le nouveau responsable du camp pour lui présenter la SCMCC et l’assurer de notre volonté de travailler dans la meilleure entente possible.

Raymond Boulpicante donne les instructions à Robert Fraysse pour l’acheminement des miradors

Raymond Pech attache solidement un mirador à un arbre pour plus de stabilité 

Quelques minutes avant cette manifestation, nous avons appris que, suite à l’incendie survenu la veille sur le camp, il nous était interdit de chasser le jour de l’ouverture, 11/09. Nous avons tenté de faire rapporter cette mesure mais sans succès…..A notre plus grand regret. Donc préparons nous pour les prochaines chasses au petit et au grand gibier, en espérant une météo plus propice..

La Fédération des Chasseurs de Tarn-et- Garonne  nous alerte sur les dangers de la maladie de Lyme pour les chasseurs et leurs chiens   :

La maladie de Lyme est une infection causée par une bactérie appelée BORRELIA. Cette maladie complexe et difficile à diagnostiquer se développe après l’inoculation d’une bactérie par une tique infectée et la transmission à l’homme se fait uniquement par piqûre de tique.

Les symptômes : dans les 30 jours après la piqûre, la maladie de Lyme peut apparaître d’abord sous la forme d’une plaque rouge et ronde, maux de tête, fièvre. Ensuite troubles nerveux et articulaires. Les traitements se font à base d’antibiotiques pendant au moins 10 jours et l’évolution est très favorable lorsque la maladie est diagnostiquée et traitée précocement. En 2014, le nombre de cas recensés en France étaient d’environ 26 000.

Préventivement, se couvrir les bras et les jambes et faire une inspection méticuleuse de son corps. Soyez vigilants

Les Echos du Cap del Bosc n° 4 de juin 2016

Les Echos du Cap del Bosc n ° 4 – JUIN 2016

L’Assemblée générale du 4 juin 2016

Après les remerciements aux personnalités présentes, en particulier au conseiller départemental Léopold Viguié et aux Colonels Alain Chillou et Hervé Pilette, une minute de silence est demandée pour rendre hommage aux sociétaires décédés depuis la dernière assemblée générale :

  • HUBERVIC Clément
  • MARCINS André
  • MESSINES Roger

Il est  d’abord rappelé l’évolution de la composition du conseil d’administration  au cours de la saison 2015-16 avec la venue de Jacques-Olivier Béraud (cat. I) et d’ Olivier Symak (cat 2).

Une modification des statuts est ensuite soumise à l’approbation de l’assemblée. Il s’agit d’une proposition de modification de l’article 10 des statuts ramenant de 15 à 10 ans l’ancienneté requise pour une éventuelle nomination en qualité de membre d’honneur du CA. . A main levée, un accord unanime  s’exprime.

Le rapport moral et d’activité est ensuite présenté par le président J.Carral et le rapport financier par le trésorier, JP Magnin. Ils sont approuvés à l’unanimité. En préambule au rapport financier le président a expliqué que des investissements nécessaires mais pas prévus ont fait diminuer la ressource disponible, à savoir : le remplacement du C15,  l’achat de matériel de découpe, de matériel de piégeage, de 20 nouveaux miradors et de mallettes de premiers secours aux chiens de meutes blessés.

Les vérifications réalisées le 09/05/2016 ont permis  aux contrôleurs des comptes de valider la comptabilité de l’exercice 2015-16. Ils sont remerciés pour le travail effectué.

A la question posée : sur le poste « dépenses de loyer », le trésorier précise qu’il y a eu, suite à des retards l’an dernier, un cumul de paiement de loyers cette année, entre le dernier et celui en cours.

Est ensuite présenté le rapport cynégétique par le directeur des Chasses, T. Saint-Martin et le directeur des chasses-adjoint chargé du petit gibier, C. Bertillon et les prévisions pour la saison 2016/17.   Le plan de chasse grand gibier  pour la saison à venir est le suivant :

Chevreuils : 230 bracelets demandés – 220 sont accordés dont 10 en tirs d’été.

Cervidés : 12 bracelets demandés : 8 sont accordés, comprenant 2 cerfs adultes mâles, 2 biches, 2 daguets, 2 indifférenciés.

Les prévisions pour la chasse au petit gibier sont les suivantes : 10 journées de chasse avec lâcher, 17 journées de chasse sans lâcher.

Il est à noter que la chasse sera interdite sur le camp pour cause de manœuvres les 24 et 25 septembre, le 30 octobre, les 5 et 6 novembre.

Pour compléter les chiffres sur la recherche aux chiens de sang, en plus des chiffres du Tarn-et-Garonne données par D. Decaune, délégué départemental de UNUCR 82, sont cités les chiffres du Lot : 168 recherches qui ont abouti à retrouver 87 animaux.

Une séance de questions/réponses avec les sociétaires, animée par le vice-président S. Chenel, a terminé cette assemblée (voir le compte-rendu de cette AG pour le détail des questions et des réponses données). Pour conclure cet échange avec la salle, le colonel Chillou  a demandé à intervenir au sujet des zones Z3 afin d’amener des précisions : cette interdiction découle d’une obligation liée à la sécurité, que tout le monde doit appliquer, les militaires, les chasseurs, les pompiers … Il est cependant possible d’organiser le travail des meutes et on pourrait lâcher les chiens avant la zone et les récupérer de l’autre côté. La seule obligation étant qu’il ne doit y avoir personne derrière les chiens mais qu’il serait possible de passer sur les « pistes blanches » sans s’en écarter.

Le président, avant de donner la parole aux personnalités présentes, rappelle les prochaines échéances à retenir :

* Jeudi 9 juin : réunion du CA à 18h.

* Dimanche 26 juin : journées miradors et cabanes des meutes. On précise que les engins nécessaires à cet entretien pourront entrer sur le camp mais seulement après demande et obtention d’autorisation auprès de l’autorité militaire.

* Dimanche 24 juillet : opération réglage des armes.

* Vendredi 2 septembre : réunion du CA + réunion des chefs de meutes.

* Les tirs d’été sur chevreuil sont réservés aux sociétaires (et leurs amis) l’inscription préalable est obligatoire.

* La première battue au gros gibier se fera le dimanche 18 septembre.

En conclusion, M. Viguier, Conseiller départemental du canton, bien que non chasseur, nous félicite de la qualité et de la tenue de notre réunion tandis que le colonel Chillou souligne notre sérieux dans l’organisation de nos chasses et rappelle que cette chasse est avant tout militaire. Il nous informe de son prochain départ en nous avisant qu’il ne sera pas présent pour l’AG 2017.

Le Colonel Pilette, Commandant de la base de défense Agen/Montauban rappelle son rôle d’acteur et d’arbitre local, de conseil du Préfet, également chargé des relations entre le Ministère de la défense et la chasse. Il évoque les changements intervenus dans notre quotidien en liaison avec l’actualité, état d’urgence, état de guerre, conflits et, à cette occasion, notre responsabilité en nous incitant à la vigilance, puisque nous sommes détenteurs d’armes.

Notre Président J. Carral remercie l’institution militaire pour les excellents rapports qu’elle entretien avec notre société, il rappelle le rôle et la réussite de notre journée « chasse de prestige », il remercie l’UNUCR pour son aide efficace et le sérieux de sa prestation. Il clôture la réunion en invitant les participants à boire le verre de l’amitié et à –pour ceux qui ont réservé- à prendre part au déjeuner.

Les échos du Cap del Bosc n° 3 janvier 2016

Le dimanche 10 janvier 2016- La chasse de prestige

Le colonel Thierry TRICAND DE LA GOUTTE, chef de corps du 17e régiment du génie parachutiste, le lieutenant-colonel Alain CHILLOU, chef de détachement du camp de Caylus, et la société de chasse militaire du camp de Caylus ont organisé leur traditionnelle chasse prestige au cours de laquelle des personnalités civiles et militaires sont invitées à découvrir le camp de Caylus et les activités cynégétiques dela SCMCC.

Parmi les personnalités, nous avons noté la présence de Jean-Michel DELVERT, sous-préfet de l’arrondissement et secrétaire général de la préfecture, de Fabien MENU, directeur départemental des territoires de Tarn-et-Garonne, et de Thierry CABANES, président de la fédération des chasseurs du Tarn-et-Garonne. L’autorité militaire était fortement représentée avec le général BELLOT des MINIERES, commandant la 11e brigade parachutiste, ainsi que plusieurs officiers supérieurs : le colonel Hervé PILETTE, le colonel Vincent TASSEL, le lieutenant-colonel Philippe SAUVIN et bien d’autres.

Par une fine bruine, les sonneurs acceuillent nos invités

Les invités ont été accueillis vers 8h30 à Cap Del Bosc par les sonneurs et le président, Jacques CARRAL. Après le « rond » du matin et un casse-croute convivial, les invités ont assisté au départ de la meute de Sébastien VAN DAMME.

La meute Vandamme s’enfonce dans les bois

 Après un passage sur quelques points caractéristiques du camp de Caylus, comme les vestiges du château des Aubrelong, le général Jean-Guy GENDRAS et son équipe ont présenté les activités de recherche des chiens de sang.

Les conducteurs de chiens de sang répondent aux questions de nos visiteurs

En fin de journée,

tous les invités, après un déjeuner en commun et un retour au Cap del Bosc pour voir le tableau de chasse de la journée, ont exprimé leur très grande satisfaction et ont adressé leurs sincères remerciements.

 

Comments are closed.